Liaison Roissy-Picardie

Dans son rapport « Pour un schéma national de mobilité durable » publié en juin 2013, la commission Mobilité 21 considère que le projet de liaison Roissy-Picardie « relève des projets de premières priorités » c’est-à-dire un projet qui devrait être engagé sur la période 2014-2030. L’occasion pour nous de revenir ci-après sur les fondements de cette liaison et les études liées à ce sujet menées par Oise-la-Vallée.

 

Le projet aujourd’hui

Le projet Roissy-Picardie concerne la réalisation d’une ligne nouvelle de quelques kilomètres permettant à la ligne ferrée existante Paris-Amiens d’être connectée à la gare TGV Roissy-Charles-de-Gaulle et donc au réseau à Grande Vitesse (LGV) français. Des aménagements de la ligne existante complèteront le projet afin d’assurer la robustesse de l’exploitation et de desservir la gare TGV Roissy-Charles-de-Gaulle dotée de nouveaux quais, aussi bien en TAGV (train apte à la grande vitesse) qu’en TER (train express régional).

La liaison Roissy-Picardie permettra un nouveau lien entre Roissy et son versant nord (Fosses, Chantilly, Creil, Compiègne, Amiens) et offrira ainsi aux territoires desservis de nouvelles perspectives de développement : un meilleur accès aux emplois pour les habitants, une attractivité économique accrue pour les territoires mieux reliés au réseau LGV, de nouvelles opportunités de recrutement et donc de développement pour les entreprises, etc.

source : RFF

Roissy-Picardie et Oise-la-Vallée : une longue histoire depuis les années 1990

Consciente des impacts indéniables qu’aura cette liaison sur la vallée de l’Oise, Oise-la-Vallée suit de près ce projet aussi bien aujourd’hui qu’hier.

Ainsi en 1999, Oise-la-Vallée établissait une synthèse des études menées par différents cabinets sur la liaison ferroviaire Creil-Roissy entre 1993 et 1999, appelée le barreau Creil-Roissy.

En 2010, l’Agence participait au débat public Roissy-Picardie en rédigeant un cahier d’acteurs exposant un point de vue peu développé à savoir comment Roissy pouvait tirer parti de la vallée de l’Oise.

En 2012, Réseau Ferré de France a missionné les Agences d’urbanisme de la vallée de l’Oise, d’Ile-de-France et du Grand Amiénois, pour d’une part, objectiver et structurer les perspectives de développement engendrées par cette liaison, et d’autre part, faire des recommandations pour faciliter la concrétisation de ces perspectives.

Le rapport final, « Liaison ferroviaire Roissy-Picardie. Analyse des effets potentiels du projet Roissy-Picardie sur les dynamiques urbaines et territoriales et sur l’aménagement du territoire » remis en juin 2013, présente de nombreuses données, cartes et analyses sur les tendances actuelles :

  • fort développement du pôle économique de Roissy ;
  • engorgement des réseaux routiers autour de Roissy ;
  • affaiblissement économique de la Picardie ;
  • déficit migratoire des grandes villes picardes ;
  • étalement urbain ;
  • poussée résidentielle des habitants de l’Ile-de-France vers le sud Oise ;
  • etc.

Alors que le projet Roissy-Picardie fait naître des potentialités de développement économique, résidentiel et urbain, le rapport propose une structuration de ces potentialités par grande thématique et par territoire en proposant notamment un focus sur le pôle de Roissy, sur Fosses et le nord de l’Ile-de-France, sur les villes du sud de l’Oise et de la vallée de l’Oise et sur le Grand Amiénois.

Enfin, le rapport a fait un certain nombre de recommandations en matière de politiques publiques susceptibles de faciliter la concrétisation des potentialités.

3 grandes recommandations Créer ou renforcer l’intermodalité autour des gares pour irriguer de larges territoires et ainsi faciliter les liaisons gare / entreprise et gare / domicile
Initier ou renforcer les projets urbains autour des gares pour faire émerger une offre immobilière (bureaux et logements) capable de répondre à la demande. Promouvoir des politiques de densification/intensification autour des pôles gares.
Former les habitants de part et d’autre des limites administratives pour un meilleur accès à l’emploi du pôle de Roissy

Pour obtenir la synthèse de l’étude, cliquer ici.

Pour obtenir l’ensemble de l’étude, contacter Réseau Ferré de France.

Voir aussi  la page consacrée au Protocole Gare cœur d’agglo de l’Agglomération creilloise