Projet INTERREG STAR2Cs : les livrables attendus

L’Agence d’urbanisme Oise-les-Vallées est depuis 2017 engagée dans le projet européen INTERREG STAR2Cs.

Celui-ci a pour principal but de travailler sur les effets à mener à court terme pour réduire les effets du changement climatique. Dans ce cadre, l’Agence travaille plus particulièrement sur la résilience des vallées de l’Oise face au risque d’inondation.

Le projet se décompose en trois phases majeures qui donneront lieu à différents livrables échelonnés dans le temps, jusqu’en 2021.

La première phase du travail consiste à mener une étude de la résilience à l’échelle de différents sites urbains. Répartis dans différentes communes du territoire, ces sites – tous situés en zone inondable – sont pour la plupart objet de tensions entre les collectivités qui souhaitent les aménager, et l’Etat qui tente de les classer en zone inconstructible dans le projet de PPRi en cours d’élaboration.

L’architecte Eric Daniel-Lacombe a ainsi aidé l’Agence et les acteurs locaux à cheminer ensemble vers une vision commune et nouvelle, à travers les ateliers des contradictions. Le résultat escompté est la production de « cahiers de la résilience » qui donneront des orientations d’aménagement résilientes sur ces différents sites.

Parallèlement à ce travail, l’Agence s’est engagée auprès de ses partenaires européens à mener une analyse de la résilience à l’échelle des vallées. Se plaçant désormais à une plus grande échelle, celle-ci devra prendre en compte l’intégralité du territoire.

Un long travail sur les réseaux urbains, leur vulnérabilité et interdépendance est prévu tout le long de l’année 2020. Cela aboutira à la production d’une note sur l’état actuel de la résilience de la vallée, suivie d’une énumération d’actions nécessaires à mettre en place pour augmenter la résilience des vallées. Parallèlement à cela, l’Agence développera un Web-SIG interactif qui sera consultable en ligne.

Finalement, l’Agence entamera à partir du deuxième semestre 2020 la phase finale du projet européen, qui aboutira à la production d’un outil méthodologique d’aide à la décision pour le suivi et la mise en place d’aménagements résilients sur les vallées. Si son format est encore à définir, il a pour vocation de venir aider les différents acteurs de l’aménagement du territoire à mieux prendre en compte le risque d’inondation dans leurs projets.