Gare Creil-Nogent

La signature du protocole Gare cœur d’agglomération par les villes de Creil et de Nogent-sur-Oise, par la Communauté de communes de l’Agglomération Creilloise, le département de l’Oise, la région Picardie, le SMTCO, la SNCF et Réseau Ferré de France a permis d’initier un long processus qui devrait faire émerger un projet urbain d’envergure autour de la gare de Creil – Nogent-sur-Oise et plus largement sur un périmètre allant de Saint-Leu-d’Esserent jusqu’à Nogent-sur-Oise.

Alors que l’élaboration de ce projet urbain devrait être confiée à une équipe d’architectes urbanistes, laquelle devra en principe rendre une copie validée fin décembre 2012, l’Agence d’urbanisme et de développement de la Vallée de l’Oise est fortement impliquée dans ce processus en animant les Comités techniques et Comités de Pilotage, lesquels rassemblent l’ensemble des signataires du protocole.

Dans ce cadre, l’Agence a également réalisé deux études, la première concernant la gouvernance des projets de gares en France et la seconde concernant des éléments de diagnostics du quartier défini dans le protocole.

Réflexions liées à la liaison Picardie Roissy

Dans le cadre du débat public pour la création de la liaison TGV Picardie-Roissy qui s’est tenu entre avril et juillet 2010, l’Agence d’urbanisme a pris part activement en rédigeant un cahier d’acteurs à l’instar d’autres structures ou d’associations et organismes impliqués dans le développement du territoire.
Cette liaison représenterait un atout substantiel pour rapprocher la vallée de l’Oise des autres métropoles, notamment au bénéfice des centres de recherches et universitaires présents dans la vallée et à proximité immédiate (UTC, IUT, INERIS, CETIM, pôles IAR et I-trans…).
Mais en contrepartie, Oise-la-Vallée a fait valoir le fait que le territoire sur lequel elle intervient, présente des caractéristiques et des potentiels complémentaires qui peuvent être valorisés par ce projet et constituer une véritable offre alternative touristique et hôtelière de court séjour à distance raisonnable de la plate-forme aéroportuaire de Roissy, soit en 20 minutes jusqu’à Creil  en TGV ou TER.